Bienvenue sur le Site d'Alexandra Louison

10/10/2014

NATUREMAN

posté à 17h43

Comment commencer cette news ??

« Séjour MAGNIFIQUE dans le Verdon pour cette 3eme édition du NATUREMAN… ». Non, c’est banal et je le dis à chaque fois que quelqu’un me parle du Natureman !
« Cadre EXCEPTIONNEL dans le Verdon pour pratiquer notre passion à tous qu’est le triathlon… ». Non c’est bateau !
« Ambiance hyper CONVIVIALE et DETENDUE pour terminer de la meilleure des façons la saison de triathlon… » . Non, ça aussi je l’ai déjà dis ☹ !!
Grrrrrrrr pas facile de commencer cette news sans me répéter !

Mais finalement je ne vois pas ce que je pourrais dire d’autre que :

- Les paysages sont à couper le souffle : Le lac de Sainte Croix est limpide et à bonne température. Le parcours vélo est super beau (c’est juste dommage que les lavandes ne soient plus en fleur à cette période de l’année). Et on termine en apothéose avec un parcours course–à-pied hyper ludique entre singles tracks, chemins avec vues magnifiques sur le lac et stands de ravitos déguisés (petit clin d’œil aux Stroumpfs exceptionnels ;-) !!)

- Un ravitaillement d’arrivée d’une qualité rare et sacrément fourni ! : Yaourts du Champsaur, noisettes et pâtes d’amande bio, fruits frais dont kiwis épluchés (…svp !), tapenade, anchoïade, sandwichs au jambon (de qualité !), salades de quinoa, salades de pates, bières artisanales bien fraiches, jus de pomme bio,…..Et j’en passe !

- Des cadeaux, en veux-tu, en voilà ! : Sweet NATUREMAN magnifique et beaux produits l’Occitane lors de l’inscription. Trophées en bois de Cade (ça sent super bon !), fabriqués par le village voisin, à Aiguines, et remis à toutes les catégories d’âge. Encore des produits l’Occitane…

- Des animations et activités pour tous tout au long du week-end : Jeux pour les enfants dans le village expo, ballades en kayak sur le lac, découverte des beaux villages typiques autour des Salles Sur Verdon (Moustiers, Aiguines, Aups, Bauduen, Baudinard, Sainte-croix…). De bons restos dans le village des Salles, et même un restaurant labellisé « Maître Restaurateur », c’est celui de Sandrine et Mickey, « La Fringale » ;-) Hummm

- Une équipe de bénévoles aux petits soins avec les athlètes…et une équipe d’organisation aux petits soins avec ses bénévoles !!

- Ma famille présente sur la course ☺

Non franchement il ne manquait rien ce week-end au NATUREMAN ! Ha si quand même, tout cela me faisait oublier l’aspect « Performance »… Il m’a manqué la victoire et tout aurait été parfait ! Hé oui, ENCORE 2eme…. Mais finalement je le fais peut-être exprès pour me donner le challenge d’avoir quelque chose à améliorer pour l’édition suivante ;-) !!

Je souhaite simplement terminer cette news en disant à mon club, organisateur de l’épreuve, quelque chose qui me tient à cœur : Je suis FIERE de faire partie de VERDON OXYGENE. J’aime votre mentalité, simple, honnête et généreuse. J’aime votre gaieté et je me sens bien avec vous ! Alors juste MERCI de m’avoir accueillie dans votre équipe ☺ !

C’est la fin de saison pour beaucoup d’entre vous, bon repos, bonnes vacances sportives !!

Pour ma part je la prolonge encore un peu en courant les 20km de Paris ce dimanche avec mon partenaire running MIZUNO. Et si vous avez la possibilité d’allumer votre TV ce lundi 13 octobre pendant la pause déjeuner alors vous pourrez me voir passer entre 12h et 14h sur l’EQUIPE 21, dans la rubrique « Menu Sport » animée par France PIERRON ☺ !

A noter également deux prestations de service intéressantes en Entreprise. La première avec Stéphane DIAGANA à Sophia Antipolis. La seconde, en solo et exclusivement en anglais (c'était pas simple ;-)), à Bruxelles mercredi pour le compte de la Société NICOLS, leader européen des produits d’entretien et de nettoyage, à l’intention de ses cadres et dirigeants. Autant d’opportunités pour montrer les transferts intéressants du sport de compétition vers le monde de l’entreprise. J’adore !

A bientôt
Alex


 

Quelques souvenirs en image ici, grace aux Films du Grand Large


04/08/2014

La transition la plus longue de ma vie...

posté à 21h54

Plus de 10 minutes c’est le temps qu’il m’aura fallu pour essayer de m’habiller dans l’aire de transition lors du triathlon Longue Distance de l’Alpe d’Huez ce mercredi 30 juillet… Mémorable !

« Cette année, avec les nombreux épisodes orageux que nous avons subis, l’eau du barrage va être très froide! » prévenaient les habitants de la station en début de semaine… Pas de quoi m’affoler, chaque année l’eau, au demeurant d’excellente qualité, du barrage de Grand’maison est généralement un peu fraîche, alors je me dis, confiante « ok ce sera peut être un peu plus frais que d’habitude mais avec la combinaison, on ne le sentira même pas ! » Un peu plus frais ?????.....non non, l’eau était BEAUCOUP plus fraiche que d’habitude!

9h30, le départ est donné, je bois la tasse au bout de 100m, impossible de reprendre mon souffle pour respirer, le froid est saisissant…j’essaie de me calmer, quelques mouvements de brasse, ok c’est bon je repars. 1ère boucle terminée, je suis gelée, je me pose alors la question « je file tout droit direction le rivage et rentre me réchauffer ?? Non, non, non je ne suis pas venue à l’Alpe d’Huez pour faire 1km de natation et rentrer à la maison ! Je vais me réchauffer dans le 2ème tour, je continue ! »

Le 2ème tour est encore pire, j’ai l’impression que ma tête ne contrôle plus rien, seuls mes bras enchaînent machinalement les mouvements de crawl. Je n’ai aucun appui, je pars dans tous les sens.
Ouf, c’est fini, les bénévoles nous aident à nous extirper de l’eau, j’enlève le haut de ma combinaison, puis mes 3 bonnets (oui oui j’en avais mis 3 !)…difficilement. Christophe, le speaker, me dira après la course que je titubais à la sortie de l’eau….je ne l’ai même pas remarqué, je devais être dans un autre monde !

Arrivée à mon emplacement, les choses se compliquent ! Je tente d’enlever entièrement ma combinaison en marchant dessus. Impossible d’extirper la jambe gauche, la puce de chronométrage bloque le passage du pied. Je tombe… Ok je vais donc rester assise et tirer ma combinaison comme ça, ce sera plus facile…Je n’y arrive toujours pas ! Bon je ferai ça plus tard, je vais d’abord m’habiller. J’enlève mon singlet de course trempé pour mettre un sous-vêtement sec et plus chaud, puis un maillot cycliste, puis une veste thermique. Bon maintenant il faut que j’enlève cette fichue combinaison ! Je lève la jambe gauche pour tirer sur le néoprène, perds l’équilibre et tombe à nouveau. Assise, je tire, je tire, j’ai l’impression d’y mettre toutes mes forces….mais je n’en ai pas dans les mains, elles sont tellement gelées que je ne les sens même plus ! Enfin j’y arrive, ouf ! Je peux maintenant enfiler mon collant ¾ et mes chaussettes. En levant une jambe pour mettre la première chaussette, je perds à nouveau l’équilibre et finis donc par les enfiler assise, une fois de plus ! Je mets le casque, les lunettes, la ceinture porte dossard, c’est bon tout y est je peux y aller. Ha non, j’ai oublié les gants. Ca va aller vite il ne me reste plus que ça !
Vite ????? Quelle galère ! Aucune force dans les doigts, je n’arrive pas à les tirer…..bon je n’en dirai pas plus, la photo ci contre illustre parfaitement mon désarroi ☹ !!

Cette fois c’est parti ! Nous sommes le 30 juillet et je suis habillée comme si nous étions le 30 décembre !! Les 20 premiers kilomètres de plat sont un calvaire puis dès que j’attaque la montée vers l’Alpe du Grand Serre, ENFIN, je peux prendre du plaisir et retrouver quelques bonnes sensations ☺.
Le paysage est beau, nous avons même droit à quelques éclaircies ! Alors même si je suis trèèèès loin de ma place et que la course est devenue une remontée infernale, je suis heureuse d’être ici et de n’avoir rien lâché. J’ai laissé beaucoup de mon énergie et de mes forces dans l’eau, il faudra faire avec... ou plutôt sans !

On m’annonce environ 25ème féminine après la natation, je dépose le vélo en 12ème position puis termine à la 7ème place. Catriona MORRISSON, vainqueur chez les femmes est arrivée depuis bien longtemps, elle est 9ème au scratch….. et écossaise ! Peut être devrais-je envisager un stage dans son pays l’an prochain ;-) ??!!

Quelle aventure !

Malgré cela, je sais déjà que je reviendrai courir à l’Alpe d’Huez car le site est magnifique, la station familiale et l’organisation sait très bien accueillir ses athlètes. Alors merci Laurence, Cyrille (NEVEU) sans oublier toute votre équipe !
Pour clore ce beau « festival du triathlon » un grand soleil brillait le lendemain pour le triathlon Courte Distance (Grrrrrrrrr c’est pas juste !)

A bientôt sur Embrun pour une autre belle semaine de sport ☺ !!
Bon courage à toutes celles et ceux qui seront au départ de l’Embrunman, dernière ligne droite ;-). Je serai là pour vous encourager le 15 août !

Alex

Les résultats complets des triathlons de l’Alpe d’Huez sur le lien ci-dessous :

 

live.sportcommunication.info/ALPETRIATHLON/2014/


07/05/2014

Quelques news de ma chute...

posté à 16h56

Vous avez été nombreux à prendre de mes nouvelles ces derniers temps, suite à ma chute en vélo, il y a un peu plus de 15 jours.
Je vous en remercie. Tous vos messages de sympathie m’apportent un réconfort précieux en cette période pas toujours facile.

Je viens donc vous apporter quelques éléments concernant l’évolution de ma fracture de l’épaule…

La radio de contrôle (lundi dernier) est très encourageante. Elle montre que la fracture est en bonne voie de consolidation, mais je dois respecter les 3 semaines d’immobilisation.

Si tout va bien je pourrais donc enlever mon attelle dans une semaine. Cross finger !

D’ici là je suis toujours interdite de nager, pédaler ou courir bien sûr…
L’home-trainer LEMOND et le Compex WIRELESS sont donc devenus mes meilleurs compagnons ;-).
J’enchaine les séances de Home Trainer... Et c’est déjà pas mal !

Dans une semaine je commencerai ma rééducation de l’épaule. J’espère pouvoir courir et pédaler sur route assez vite, mais la natation prendra certainement un peu plus de temps.

J’ai dû revoir mon programme de début de saison et faire l’impasse sur ma première course (le Half-Challenge Barcelone le 18 mai prochain).
J’espère être opérationnelle pour Obernai le 1er juin !

La saison ne fait que commencer et ce ne sont pas les beaux objectifs qui manquent. Je reste confiante et résolument optimiste ☺.
Les acquis de cet hiver constituent une base solide.

Bon début de saison à tous et à bientôt !
Alex

 


05/04/2014

1h12'05''....

posté à 22h29

...aux Championnats du Monde de semi-marathon !


Ce chrono occupera mes pensées encore quelques jours… car moi-même je n’envisageais pas une telle performance. Il y a des jours comme ça, où tout réussit. Ce résultat n’est certes pas le fruit du hasard, mais la récompense d’un investissement quotidien depuis de nombreuses années, mêlé à un bon équilibre sentimental nécessaire à l’accomplissement de belles performances.


Retour sur mon séjour danois…

Arrivés à Copenhague le jeudi midi. J-2 avant la course, nous profitons de l’après-midi pour nous reposer tranquillement dans notre bel hôtel, le Radisson Blu. Chaque athlète a droit à un bon massage de notre kiné Christian (TOP !). Le soir, accréditation, petite réunion avec l’encadrement, repas avec les autres nations et au lit.

Vendredi, un footing collectif est prévu pour 10h (toute l’équipe est très ponctuelle, c’est agréable), terminé par quelques lignes droites et les petites habitudes de chacun à la veille d’une course… Après-midi : Compex, massage, sieste puis ballade dans le centre ville de Copenhague. Je suis impressionnée par le nombre de vélos circulant dans cette belle ville.
Que ce soit en costard-cravate, mini jupe-talons ou survêtement, tous utilisent le vélo pour se déplacer, c’est vraiment top ! Et quel respect cycliste-automobiliste, nous avons énormément à apprendre en France ! Réunion technique puis repas, toute l’équipe est détendue et sereine.

Réveil à 8h le jour J pour prendre un bon pti dèj avant le départ de la course à 12h30 pour les féminines et 12h55 pour les hommes.
Des navettes nous emmènent jusqu’au lieu du départ où nous rejoignons notre « box » France, entouré par l’Italie, le Japon, le Kenya, l’Ethiopie… La météo est idéale et nous remarquons vite, pendant l’échauffement, que le débardeur suffira.
Nous découvrons les 2 premiers kilomètres ainsi que l’arrivée, le parcours est très roulant mais sinueux.

12h10, tous les athlètes doivent maintenant être dans la chambre d’appel. Les visages se ferment, les sourires se crispent, les regards ne se croisent plus, la pression commence à monter, mais pas en un stress excessif.

12h20, direction la ligne de départ, dernières lignes droites et encouragements avec les filles de l’équipe (terminé par notre petit « cri de guerre »), appel des favorites en première ligne… il y a beaucoup de kenyanes et d’éthiopiennes ;-), et bien sur notre leader : Christelle (DAUNAY) !

Compte à rebours officiel : 5’… 3’…30’’...Feu !

Mes premiers Championnats du Monde d’athlétisme sont lancés !

Le chrono est en route, il affiche 3’20 au 1er km, ça va vite mais je veux absolument être bien placée, et surtout pas esseulée. Super, je suis avec deux italiennes et une américaine, le rythme est soutenu mais je peux tenir. J’essaye de maintenir cette allure pour rester dans ce petit groupe qui me convient bien.

En jetant un coup d’œil à ma montre à chaque km, je me rends compte que nous sommes sur des bases très rapides, mais je suis capable de suivre et même de relancer lorsque qu’une italienne craque et que je dois combler un trou !

Les sensations sont bonnes, je n’ai pas l’habitude de m’effondrer alors je décide de continuer sur ce rythme. Il faut savoir prendre des risques, je ne me pose plus de question, les kilomètres s’enchainent vite. A droite, à gauche, les spectateurs défilent, leurs encouragements, la musique…la foule est impressionnante ! Je me dis « Wha ça c’est une ambiance digne d’un vrai Championnat du Monde, c’est génial ! »

Déjà 5km d’effectués…je ne les ai pas vu passer !

Passage au 10ème Km, je lève la tête : 33’51’’…..Wahou j’ai déjà battu mon record du 10 bornes, ça me booste !

2km plus tard je prends un gel.
Et par la même occasion, je teste en conditions réelles le nouveau gel STC menthe fraîche liquide. Sans ravitaillement, sans eau, il passe super bien…

Je suis toujours dans le groupe, l’américaine fait le yoyo, nous revenons progressivement sur 2 coréennes, 1 japonaise puis d’autres filles encore. Ca n’arrête pas de tourner, nous repassons vers la ligne de départ et j’aperçois la « masse » qui vient de s’élancer, un flux ininterrompu de coureurs défile sous mes yeux… 25000 personnes, ça fait du monde ! Je dois rester concentrée.

Mon pied gauche chauffe et je sens l’ampoule pas loin, ça m’inquiète, il faut que ça tienne jusqu’à l’arrivée.

Passage au 15e en 50’58’’, puis au 20e en 1h08’20’’, qui me classe International B…

Dernier kilomètre, je donne tout, jusqu’au bout ! Virage à droite, dernière ligne droite, 1h12’05’’, 30e, 10e Européenne….Wahou !

Le premier regard que je croise est celui de Christelle, qui attend dans l’aire d’arrivée. Et son expression en dit beaucoup sur la performance que je viens de réaliser, elle est heureuse pour moi. Venant d’une telle championne, ça me touche énormément, ce moment restera gravé !
Puis j’aperçois Jean-François PONTIER et Bernard AMSALEM, Président de la FFA. Eux aussi n’en reviennent pas, ils me félicitent. Jean-François ne perd pas une seconde et me glisse : « il faut qu’on discute marathon… » ;-)

Avec Christelle, on attend les filles. Voilà Corinne (HERBRETEAU) qui arrive en 1h15’27’’, suivie par Aline (CAMBOULIVES) en 1h17’46’’.

Quelques minutes plus tard nous apprenons notre résultat par équipe, 6e ! Cri de joie collectif ! Nous n’y croyons pas, nous regardons à nouveau la feuille de classement officiel…c’est bien ça, il n’y a pas d’erreur, nous sommes bien la 6e Nation… Incroyable ! Tout le staff est super content, c’est le meilleur résultat réalisé par l’équipe de France à ce jour.

Je suis fière et heureuse…FIERE de faire partie d’une si belle équipe, HEUREUSE de partager ma joie avec les filles et tout le collectif!

Sur l’écran je vois l’arrivée du 1er homme en 59’08’’, Geoffrey Kipsang KAMWOROR, impressionnant ! Les français sont là, El Hassane BEN LKHAINOUCH en tête en 1h01’31’’ (il bat lui aussi son record), puis James Kibocha THEURI (1h02’11’’), Abdellatif MEFTAH (1h03’46’’), Ruben INDONGO (1h04’59’’) et Driss EL HIMER (1h05’).

La SCO Sainte Marguerite aussi peut être fière, nous étions 3 représentants du club sur ces Championnats : Christelle, James et moi. Une belle récompense pour ce chouette club qui nous donne les moyens de performer dans de bonnes conditions !

Avec les filles nous décidons de rentrer à l’hôtel en trottinant afin de récupérer. Pour Christelle et pour moi, ce sera en mode « trottinant-boiteux » à cause de nos ampoules.
Une douche, un long repas où nous prenons plaisir à « refaire » la course….que du bonheur !

La soirée de clôture se passe dans un bel endroit de Copenhague, dîner aux chandelles, servi à table. Le repas est délicieux, accompagné d’un bon vin français et italien (comme en course décidément ;-)). Un orchestre danois lance la musique mais l’ambiance ne prend pas trop…
Alors avec Corinne nous nous aventurons sur la piste, Jean (DELATOUR) et les « Kenyans » français : James et Ruben emboitent le pas… petit à petit la scène se remplie et la soirée peut commencer !

Dimanche matin, encore quelques heures pour profiter pleinement de cette belle ville, voir l’emblème de Copenhague : la petite sirène, faire un petit sauna à l’hôtel et une dernière réunion avec le collectif France. Bilan très positif ! Direction l’aéroport, Paris puis chacun reprend la direction de son domicile.

Ce séjour était génial, en tous points : sportif, humain, et encore très enrichissant ! Partante pour une prochaine aventure avec la FFA….en attendant la saison de triathlon va bientôt commencer et je suis sacrément motivée ☺ !!

Prochains objectifs : Championnat de France de 10km le 13 avril, puis Duathlon de Grasse le 20 avril…

A bientôt et encore un grand MERCI pour tous vos témoignages de sympathie (messages de soutien, d’encouragement, de félicitation) ! Ca me fait toujours énormément plaisir, sincèrement !

Alex

 


13/03/2014

Equipe de France d’ATHLETISME

posté à 09h27

C’est avec une immense joie que je vais à nouveau porter les couleurs de l’Equipe de France, grâce à la Fédération d’Athlétisme, à l’occasion des Championnats du Monde de semi marathon, le 29 mars à Copenhague.

L’hiver a été studieux, j’ai bien, et beaucoup, bossé dans tous les domaines. L’an dernier, j’avais intégré le Compex comme outil de renforcement. Depuis la reprise, j’y ai ajouté « la fonte » (conseils pris auprès de mon kiné triathlète sur Antibes, lien ci-dessous). Je passe sous la presse et la barre de squats régulièrement, mais je vous avertis : inutile de demander, vous ne saurez pas quel poids je mets sur la presse ;-)…

Je commence à récolter les fruits de cet investissement. Je me sens en pleine forme, notamment en course à pied. Mes deux dernières courses, le semi marathon de Cannes et le Championnat de France de cross me poussent à continuer dans cette voie. A la vue de mes résultats, les cadres techniques de la FFA m’ont alors fait une proposition qui ne se refuse pas !

J’ai aussi la chance d’évoluer dans un très grand club d’athlétisme, la SCO Ste Marguerite (Marseille). Les échanges très constructifs avec des internationaux du club et les dirigeants qui me font confiance ont un impact énorme sur ma motivation et mes ambitions.

Depuis le début de semaine je suis en stage/regroupement FFA en Bourgogne (à Nuits Saint Georges) en compagnie des autres athlètes sélectionnés pour ces Championnats du Monde. J’apprends beaucoup au contact de Christelle DAUNAY et des entraineurs Jean DELATOUR et Philippe REMOND.
Dans un peu plus de quinze jours, je mesurerai le niveau de l’élite internationale du semi marathon. Une expérience unique pour la triathlète/duathlète que je suis !

Après cette « Parenthèse inattendue » (ouverte et que je ne veux refermer) avec ce « Rendez-vous en terre inconnue », merci Frederic Lopez…heu pardon ! Merci à la FFA ;-); je serai bien présente et opérationnelle pour d’autres « Echappées belles » dès le Printemps, avec mes premiers objectifs du triple effort, que je n’abandonne surtout pas!

Je vis une fabuleuse aventure, riche de surprises magnifiques, et j’ai bien conscience de cette chance.

Bonne préparation à tous, et MERCI pour tous vos témoignages de sympathie via facebook, en message privé ou autre… C’est toujours très agréable et motivant de se sentir soutenue et encouragée d’une telle façon !!

A très bientôt, pour des nouvelles de la triathlète, la duathlète….. ou de l’athlète ☺

Alex

 

www.capsantibes.fr/




» Consulter les archives

RSS



     
Designed by Nico35